#News

Le canapé Togo : le siège culte des seventies à adopter chez soi

Lignes pures, forme architecturée enveloppante et rondeurs organiques assurent au canapé 'Togo' une allure intemporelle qui ne prend aucune ride.
Publié le  
Le canapé Togo : le siège culte des seventies à adopter chez soi © Ligne Roset

Siège phare des années 70, l’inclassable canapé ‘Togo’ du designer Michel Ducaroy est devenu le produit star de Ligne Roset. Lignes pures, forme architecturée enveloppante et rondeurs organiques lui assurent une allure intemporelle qui ne prend aucune ride.

Le canapé Togo, cultissime!

Siège culte des seventies au succès jamais démenti depuis sa création, ‘Togo’ fait partie des best-sellers de la marque Ligne Roset et des canapés modulables courtisés dans le monde entier. De sa rencontre avec Jean Roset en 1960, le designer Michel Ducaroy monte à la tête du département design de la marque Ligne Roset. Ce dernier se met en quête de nouveaux concepts d’assise et tous témoignent de l’esprit d’invention intense qui anime le designer. Mais c’est le modèle Togo “siège-coussin”, présenté en 1973 au Salon des Arts Ménagers au Palais de la Défense à Paris, qui lui confère sa renommée. Bien que son allure fripée de nouveau-né et ses plis de Shar-Pei lui valent quelques moues dubitatives, ‘Togo’ offre à l’artiste le prix René-Gabriel, un prix qui récompense un “mobilier innovant et démocrate”.

Canapé 2 places ‘Togo’ en cuir brun (L 131 x P 102 x H 70 cm), Ligne Roset, àpd 2 027 euros. © Ligne Roset

Un tube de dentifrice replié sur lui-même

Le canapé ‘Togo’ est le fruit des réflexions de Michel Ducaroy sur les possibilités formelles quasi sans limites offertes par les nouveaux matériaux de l’époque, tels que les mousses de qualité et la ouate de polyester. Cette liberté nouvelle lui permet de traduire jusqu’au bout sa vision “d’un tube de dentifrice replié sur lui-même comme un tuyau de poêle et fermé aux deux bouts”, comme il le décrit souvent lorsqu’on l’interroge sur ses sources d’inspiration. Bête de mode depuis plus de 40 ans, sans autres rides que celles de ses étoffes ou de ses cuirs, il séduit la génération hippie qui s’en empare pour y paresser.

L’iconique canapé Togo © Ligne Roset

On le repère partout: de l’entrée de l’hôtel The Standard à Hollywood au salon du musicien Patrick Eudeline, en passant par l’hôtel particulier parisien de Lenny Kravitz. Vendu à ce jour à plus de 1 280 000 exemplaires dans 72 pays, le modèle Togo se présente comme l’emblème de la modernité révolutionnaire d’alors. Sa silhouette caractéristique au ras du sol, moelleuse et plissée, au creux de laquelle se sont déjà lovées deux générations, traverse les âges et séduit toujours autant aujourd’hui.

Plus d’infos?

ligne-roset.com

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.