#Astuces#Avant/Après

Avant / Après : l’incroyable changement d’époque d’une maison moderniste

La maison restée intacte depuis sa construction en 1962, ce petit joyau connait un second souffle. Un pari moderniste réussi !
Publié le  
Avant / Après : l’incroyable changement d’époque d’une maison moderniste © Jennifer Hughes

Cette maison moderniste, construite au siècle dernier, dans un quartier verdoyant de Washington DC, a changé d’époque grâce aux talents d’une équipe d’architectes américains. Une nouvelle vie où la frontière entre intérieur et extérieur s’estompe.

Le pari? Rénover entièrement cette maison moderniste

La façade de la maison a été entièrement relookée. Les briques ont été teintées en anthracite, un bardage en acajou a été placé et des baies vitrées connectent l’intérieur avec l’extérieur. © Jennifer Hughes

Vivre connecté avec la nature environnante, c’était le souhait de Marilyn et Scott Satin quand ils ont investi cette maison, restée intacte depuis sa construction en 1962, dans l’élégant quartier de Chevy Chase à Washington D.C. Quand le couple est tombé sur ce joyau moderniste, Scott Satin a fait appel à son ami David Thompson, directeur et fondateur du bureau d’architecture Assembledge+, pour l’épauler dans sa rénovation. Une amitié née sur les bancs de l’école d’architecture de l’Université Tulane à la Nouvelle-Orléans.

Une seconde jeunesse

© Jennifer Hughes

Pour s’y installer avec leur garçon et leurs deux chiens, les nouveaux propriétaires souhaitaient tout vider et rénover afin de profiter du cadre verdoyant. Vu l’étendue des travaux, David Thompson a contacté Fowlkes Studio. Un bureau d’architecture local, pour assurer la fonction d’architecte d’exécution et superviser le projet. Aujourd’hui, la maison connaît une seconde jeunesse avec les briques de sa façade peintes en anthracite et son bardage en acajou chaleureux.

Dans un écrin immaculé, le grand canapé d’angle (Room & Board) prend ses aises face à une table basse (Room & Board) et le fauteuil ‘CH07 Shell’ d’Hans J. Wegner. Le meuble à rangements sous la télévision a été créé sur mesure par Ferris Custom Cabinetry. Lampadaire (Room & Board) et tapis (Remnant). © Jennifer Hughes

Une gigantesque vitre au-dessus de la porte d’entrée, une paroi vitrée qui s’étend sur toute la hauteur arrière de la maison et de nombreuses baies vitrées ont été percées dans le but de connecter dedans et dehors.

Dans l’entrée, derrière un claustra blanc réalisé sur mesure, l’escalier dessert les étages inférieur et supérieur. © Jennifer Hughes

À l’intérieur, la cuisine rénovée et épurée s’ouvre sur un espace de vie lumineux et sur l’arrière-cour dotée d’un salon de jardin avec un brasero. Le rez-de-chaussée, dont les volumes ont été entièrement revus, compte également une salle à manger et un salon. Mais aussi un petit bureau et une salle de douche.

Lumineuse avec ses grandes baies vitrées, la salle à manger dévoile la table ‘Tulip’ d’Eero Saarinen (Knoll). Une table entourée de chaises vintage. Côté éclairage, on retrouve la suspension ‘Nelson Saucer Bubble’ d’Herman Miller. © Jennifer Hughes

Entre nature et grands noms du design

Entièrement créée sur mesure, la salle de bains affiche de grands carrelages (Porcelanosa) au sol . On y retrouve aussi une baignoire îlot (Badeloft). © Jennifer Hughes

À l’étage, desservi par un tout nouvel escalier ouvert, trois chambres et deux salles de bains ont été créées. Et le garage, au sous-sol, accueille désormais une chambre d’amis avec salle de bains ainsi qu’une salle de sport. Ici, la décoration joue une partition en parfaite symbiose avec l’environnement. Le mur du salon, dont les briques sont peintes en blanc, évoque l’âme du lieu. Et les sols, en bois de chêne, font l’éloge du bois.

La chambre et son lit (West Elm) se veut minimaliste et confortable avec son tapis moelleux (Safavieh Shag). Rideaux (The Shade Store) et linge de lit (CB2). © Jennifer Hughes

À l’honneur aussi, la passion des propriétaires pour les grands noms du design. Ainsi, un canapé en tissu côtoie un fauteuil d’Hans J. Wegner, une table d’Eero Saarinen et une suspension d’Herman Miller. Avec ça et là, des tapis qui réchauffent l’espace. Une terrasse sur le toit a aussi été ajoutée pour renforcer la connexion avec l’extérieur. Des volumes ouverts sur la végétation, modulés par la lumière, avec une place forte accordée au blanc et aux meubles design, le pari est plus que réussi.

À l’extérieur de cette maison moderniste, la terrasse accueille un salon de jardin (Gloster) et un brasero (Paloform).

Plus d’infos ?

assembledge.com

fowlkesstudio.com

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.