#News#Portrait

Qui se cache derrière Studio Wøy?

La success-story de ce jeune studio de design belge ne fait que commencer.

Publié le  
Qui se cache derrière Studio Wøy? ©

Si les deux designers Corentin Mahieu et Jérémie Denis aiment les objets du quotidien, ils apprécient tout particulièrement les twister en y apportant un mix de culture. 

Ils se sont rencontrés au cours de leurs études de design à Saint-Luc Tournai. Après avoir collaboré sur un premier projet, Corentin Mahieu et Jérémie Denis se découvrent une belle synergie. L’un aime les petits objets, l’autre le mobilier. Quelques années plus tard, les trentenaires se retrouvent pour créer leur propre atelier de design: le Studio Wøy.

Comment est né votre studio de design?

Corentin Mahieu: Après nos études, nous nous sommes perdus de vue. En 2012, Jérémie m’a contacté car il avait l’idée de lancer un collectif de design. C’étaient les premiers balbutiements de notre studio. Par la suite, on a trouvé le nom: Studio Wøy. Nous sommes tous les deux très inspirés par le design scandinave, l’artisanat japonais, et le minimalisme qui réunit ces deux cultures. On a eu l’envie de mélanger ces différents horizons dans notre démarche créative.

Corentin Mahieu et Jérémie Denis, un duo de designers qui fonctionne sur la complémentarité.

Pourquoi le nom “Studio wøy ”?

On voulait trouver un nom à connotation asiatique et scandinave. L’expression “wøy” est une invention anecdotique à laquelle on a ajouté un o barré pour faire référence aux alphabets danois et norvégien. Finalement, il colle assez bien à notre philosophie. L’étymologie de ce mot fait référence au voyage, à la femme, à la chanson, et même à l’interjection “aïe”.

Quelle est votre toute première création en duo?

Lors de nos études, nous avions imaginé un siège plié en aluminium. La contrainte était technique car nous voulions créer une assise complète à partir d’une seule plaque d’aluminium, sans aucune découpe. L’aspect marquant de nos études est que chaque projet était mené de A à Z. Cela nous a poussés à nous perfectionner aussi bien dans l’aspect technique que l’aspect manuel de la création et du design.

Set comprenant un plateau en bois, un bol en céramique réalisé en collaboration avec l’atelier Pierre Culot et la baguette fourchette ‘Jetlag’.

Avez-vous chacun votre spécialité?

Jérémie dessine et imagine du mobilier, des chaises, des tables…, alors que je suis plus spécialisé dans les petits objets, l’art de la table. On a décidé tous les deux de nous concentrer sur ce dernier domaine, qui nous stimule beaucoup. Cela nous a amenés à rencontrer des chefs étoilés comme Sang Hoon Degeimbre ou Pierre Gagnaire. On les a interrogés sur leur vision du design et de la cuisine pour déceler ce que notre intervention pouvait apporter à leur univers. De là est né notre concept ‘Jetlag’.

Pouvez-vous justement nous raconter l’histoire de ce concept?

Il vient d’une ébauche réalisée pendant nos études, que l’on a retravaillée afin de la proposer au chef de l’Air du Temps, Sang Hoon Degeimbre. Grâce à ses critiques constructives, on a décidé de lancer ce projet qui représente parfaitement la philosophie de notre studio. Il s’agit d’un objet hybride, né d’un métissage entre une fourchette et une paire de baguettes. Une combinaison des ustensiles les plus courants des cultures culinaires occidentale et orientale. Cet instrument associe, selon un aspect purement fonctionnel, la possibilité de “pincer” et de “piquer” des petites préparations comme des tapas ou des sushis.

‘Jetlag’ associe baguette et fourchette en un seul ustensile pratique et fonctionnel.

Un projet dont vous êtes particulièrement fiers?

Nous avons eu l’occasion de travailler sur l’aménagement d’une fresque onirique pour le bar très exclusif du restaurant Sketch à Londres. En partenariat avec la décoratrice d’intérieur Carolyn Quartermaine et l’artiste plasticien Didier Mahieu, nous avons réalisé des étagères murales en chêne massif qui rappellent la silhouette des champignons poussant sur les troncs d’arbres. Une belle expérience qu’on aimerait renouveler dans d’autres établissements.

Comment envisagez-vous l’avenir?

Actuellement, on travaille sur le lancement de certains projets personnels dans le commerce, comme notre baguette-fourchette ‘Jetlag’ ainsi que des plateaux et un service de vaisselle en céramique réalisés par des artisans belges. Les autres prototypes présentés sur notre site web seront développés courant 2019.

Texte : Emilie Mascia

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.