#Astuces#Conseils

Prendre des photos lumineuses de son intérieur en 10 étapes

Nos 10 astuces pour prendre des clichés lumineux de sa déco

Publié le  
Prendre des photos lumineuses de son intérieur en 10 étapes ©

Que ce soit pour vendre ou louer un bien, pour partager sa déco sur les réseaux sociaux ou encore juste pour le plaisir, il existe une foule de raisons de vouloir prendre en photo sa déco. Voici nos 10 astuces pour prendre des photos lumineuses de votre intérieur.

Si les blogueuses vous donnent l’impression de vivre dans des maisons baignées de lumières et rangées au carré, il est important de garder en tête que derrière la beauté des images se cachent un tas d’astuces permettant d’obtenir des images parfois plus belles que nature.

Prendre des photos lumineuses de son intérieur : côté déco

Avant de s’emparer de l’appareil-photo, on délimite mentalement la zone à photographier et on s’assure de ne garder que ce qui sert notre propos. Si le sujet de la photo est un joli fauteuil, on veille à l’approcher d’une fenêtre, on regonfle les coussins et on ôte les éléments de déco en arrière-plan qui risquent de détourner le regard de l’objet principal.

1 / Un seul mot d’ordre : dégager l’espace ! On range le coin à photographier et on ne garde que les objets qui font sens et dont les couleurs s’accordent de manière harmonieuse.

2 / On ajoute éventuellement des fleurs de saison ou de petits objets glanés dans d’autres pièces de la maison. La condition ? Ne pas surcharger et maintenir une cohérence à la fois dans les teintes et dans les matières.

3 / Ensuite, on met en scène : on déplace les meubles et les cadres, on réarrange l’espace afin d’insuffler un peu de vie à l’espace. Bref : on recrée la réalité… mais en mieux !

Préparer le shooting : évaluer la nature de la lumière ambiante

Tout est en place, il est maintenant temps de sortir le matériel photo. Nul besoin d’être équipé comme un(e) pro ! Quelques astuces et un peu de patience vous permettront d’obtenir de belles images lumineuses, même à l’intérieur.

4 / Réflexe primordial : on éteint les lumières. Cela vous semble paradoxal d’éteindre les lumières alors même que vous souhaitez prendre des photos lumineuses ? L’explication est pourtant simple et réside dans le fait que les ampoules de nos maisons baignent les pièces d’une lueur jaune qui est ensuite très difficile à corriger sur les photos.

5 / Un peu de douceur ! Si la lumière éclaire de manière directe la scène à photographier, rendant les ombres dures et les contrastes trop forts, il suffit de suspendre un fin voilage blanc devant la fenêtre afin d’adoucir la luminosité ambiante.

6 / On se munit d’un trépied d’appareil-photo afin d’éviter ce que l’on appelle “les flous de bougé”, a fortiori si la pièce est sombre. Le trépied permet de prendre des photos à une vitesse lente tout en préservant la netteté de l’image. Pas de trépied sous la main ? Une pile de livres eux-mêmes perchés sur une table et le tour est joué !

On déclenche : quelques conseils techniques

7 / Vous souhaitez prendre des photos d’ensemble et donner une impression d’espace ? Misez alors sur un objectif grand-angle. A contrario, vous aimez plutôt prendre en photo les petits détails ? Une focale fixe dotée d’une grande ouverture (entre 1.4 et 2.8) sera plus appropriée. L’idéal étant, bien entendu, d’alterner les deux ! Pour ce faire, un zoom standard et polyvalent fera également l’affaire.

8 / On règle ensuite l’appareil sur le mode manuel ou le mode semi-automatique (priorité vitesse ou AV). Cela permet de déterminer soi-même l’ouverture ainsi que la luminosité souhaitée sur la photo finale, même si la pièce est un peu sombre.

9 / Ensuite, on déclenche ! Soyez attentifs à varier les angles de vue ainsi que les plans : tantôt éloignés, tantôt plus serrés. La diversité des images vous permettra de raconter une belle histoire.

10 / Enfin, il n’y a pas de secret : retoucher une image n’est pas tricher. Avec un minimum de post-traitement via un programme spécifique ou une application de téléphone, il est possible de booster en quelques secondes la luminosité d’une photo telle qu’elle sort à la prise de vue. A quels curseurs on touche exactement ? Au recadrage, à la luminosité, aux contrastes, à la saturation des couleurs et, si la photo tire un peu trop sur le jaune ou le bleu, à la balance des blancs.

Vous êtes maintenant parés pour prendre de jolis clichés !

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.

A LIRE AUSSI