#News#Portrait

4 questions à Chanel Kapitanj et son univers métallique

Originaire de Liège, Chanel Kapitanj est une jeune soudeuse designer qu'on s'apprête à découvrir à travers son univers...
Publié le  
4 questions à Chanel Kapitanj et son univers métallique © Maxime Degée

Son univers créatif, c’est le métal! À 26 ans, la soudeuse designer liégeoise qui vient de recevoir le titre de “Talents wallons 2019” dans la catégorie artisanat a su trouver sa place dans un milieu d’hommes. 

Chanel Kapitanj ©Maxime Degée

Racontez-nous vos débuts…

Depuis l’enfance, je suis attirée par l’art et les activités manuelles. Je suis diplômée d’un master en design industriel à l’ESA Saint-Luc de Liège et j’ai ensuite suivi une formation en “Métallier industriel et opérations de soudures”. J’ai été soudeuse pour une entreprise pendant deux ans avant de me lancer comme indépendante complémentaire dans la ferronnerie et le design d’auteur. Aujourd’hui, je viens de déménager à Sambreville pour y installer mon atelier “Studio Chanel Kapitanj” et développer le design d’auteur. À côté, je donne des cours pour les apprentis ferronniers et métalliers à l’IFAPME de Namur et de Dinant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Studio Chanel Kapitanj (@chanelkapitanj) le

Comment en êtes-vous arrivée au métal?

Avec un papa tourneur-fraiseur, je baigne dans le monde du métal depuis toute petite! J’adorais passer du temps dans son atelier et j’ai toujours eu envie de découvrir ce qu’il y avait derrière la création et la fabrication. Le métal offre un vaste terrain de jeu dans les finitions, dans l’assemblage et dans la matière elle-même: acier, inox, cuivre, laiton… Les possibilités et les tonalités sont très variées. L’acier est mon métal de prédilection car je le trouve plus facile à souder, à peindre, à rouiller et à vernir.

‘Moon’ composé de tubes et de tôles en acier vissés entre eux, insérés dans une structure basse soudée, démontable et disponible dans plusieurs finitions. ©Maxime Degée

Quel est votre processus de création?

Premièrement, je dessine le croquis et je réalise le plan. Le métal est alors envoyé à la découpe à Liège, puis à Bruxelles pour le bichromatage. Les plaques sont plongées dans un bain pour les protéger contre la corrosion mais aussi pour leur donner un aspect doré avec une irisation vert et bleuté. Et ensuite, je soude le tout dans mon atelier. Par exemple, la coiffeuse est en acier poudré, elle dispose de rangements, d’un miroir et de trous à la fois décoratifs et pouvant accueillir du maquillage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Studio Chanel Kapitanj (@chanelkapitanj) le

Comment voyez-vous l’avenir?

Je suis en pleine collaboration avec Bausol pour créer un tapis d’artiste basé sur l’oxydation des métaux. J’aimerais continuer mes collaborations avec les bureaux d’architectes et, bien sûr, je rêve de trouver un éditeur.

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.