Les Formes Noires : luminaires iconiques du designer Serge Mouille

Retour sur ces luminaires qui ont fait le succès du designer dès les années 50.

Serge Mouille Les formes noires © Jens Weber, Perini Navi, Guillaume Perret

Les luminaires minimalistes de la série Les Formes Noires de Serge Mouille se sont fait une place de choix dans le paysage du design depuis près de 70 ans. Zoom sur ces lampes aux bras d’acier à l’élégance organique.

Serge Mouille, d’artisan orfèvre à créateur

La série des Formes Noires a valu au designer Serge Mouille (1922-1988) de s’inscrire dans la mémoire collective et de figurer aujourd’hui parmi les grandes figures du design du XXè siècle. Artisan orfèvre dans son jeune âge, il accède dans la continuité de son travail au statut d’enseignant. En 1951, sa rencontre avec l’architecte et designer Jacques Adnet, alors directeur de la Compagnie des Arts Français, le propulse au rang de créateur.

C’est à cette époque que Serge Mouille conçoit pour Jacques Adnet le lampadaires à trois bras ainsi que le lampadaire droit qui signeront le début d’une longue série déclinée à partir des mêmes codes esthétiques : de fines tiges de métal noir, semblables à de longues pattes d’insecte, terminée par des abat-jours dont la forme est une référence assumée aux galbes des seins de femme.

Serge Mouille Les formes noires

Les Formes Noires : des luminaires sensuels et organiques

Lampadaire, applique murale ou plafonnier, les lampes de la série « Les Formes Noires » surprennent par la prouesse imposée à leurs tiges d’acier qui semblent défier, dans leur incroyable finesse, les lois de la physique. Grâce aux axes en laiton doré situés à leur base, les abat-jours sont orientables et permettent d’ajuster à souhait les ambiances lumineuses. Car, au-delà de leur caractère décoratif, Serge Mouille souhaitait que les Formes Noires puissent être touchées, manipulées, effleurées. Une dimension tactile qui, additionnée à une esthétique délicate, donne à cette série de luminaires un caractère presque sensuel.

Serge Mouille Les formes noires

Une fabrication artisanale depuis 1951

Malgré un succès commercial rencontré dès 1956, Serge Mouille a toujours insisté pour maintenir le processus de fabrication artisanal de ses luminaires. Refuser d’industrialiser le procédé de production, c’était la garantie de conserver le résultat incomparable du martellement et des découpes opérés artisanalement.

Aujourd’hui encore et conformément aux vœux de Gin Mouille, veuve du designer, chaque exemplaire des luminaires de Serge Mouille est numéroté et assorti d’un certificat attestant de son authenticité. Soyez donc vigilants si vous souhaitez faire l’acquisition d’une de ces merveilles d’occasion, de nombreuses copies circulent sur le marché.

Applique 2 bras fixes, acier et aluminium, Serge Mouille
1/4

Pla 2 bras fixes, acier et aluminium, Serge Mouille

Serge Mouille Les formes noires
2/4

Lampe de table, acier et aluminium, Serge Mouille

Serge Mouille Les formes noires
3/4

Lampadaire droit, acier et aluminium, Serge Mouille

Serge Mouille Les formes noires
4/4

Applique murale araignée, acier et aluminium, Serge Mouille

Variantes et déclinaisons des « Formes Noires »

Sous le nom Edition Serge Mouille, on compte à ce jour 35 modèles de luminaires différents. Parmi ceux-ci, on recense le lampadaire droit (à ne pas confondre avec le lampadaire Mantis BS1 de Bernard Schottlander qui lui ressemble de prime abord !), le lampadaire à 3 bras, les plafonniers arraignée à 5 ou 7 branches, l’applique à 2 bras fixes, la lampe de table ou encore les colonnes lumineuses.

Serge Mouille Les formes noires

Lampadaire à 3 bras :
Caractéristiques : Corps en acier, Reflecteur en aluminium, Rotule en laiton
Dimensions : 1350 x 1450 x ht 2100 mm
Disponible en noir ou en blanc
Prix public conseillé : 5 996,00€ TTC

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.