Quelle plante verte pour quelle pièce?

Salon, chambre à coucher, bureau, salle de bains... À chaque pièce, sa plante verte!

© Hübsch

Pour leurs vertus dépolluantes et relaxantes ou juste pour le plaisir des yeux, les plantes vertes s’immiscent dans toutes les pièces de nos intérieurs. Une tendance qui dure depuis quelques saisons et qui apporte une ambiance printanière dans la maison. 

Une Monstera dans le salon

© Bloomingville

Généralement très lumineux, le salon est un terrain parfait pour exposer une multitude de plantes. Une pilea sur une étagère, un lierre dans un pot suspendu pour que ses lianes se déploient, un mix de cactus et de plantes grasses sur une table basse… Avant, toutes les plantes étaient concentrées dans un coin. Aujourd’hui, on les disperse sur toute la surface pour avoir une sensation de véritable jardin d’intérieur. On privilégie les plantes dépolluantes, yucca, Aloe vera et cactus, qui agissent comme un filtre et purifient l’air qui nous entoure. Si vous n’avez pas la main verte, la Monstera, superstar des réseaux sociaux, est très résistante et facile à entretenir. Plante XXL, elle a juste besoin de lumière indirecte et d’un apport d’eau régulier mais sans excès.

Un Dracaena dans le bureau

© House Doctor

L’ordinateur, la poussière, les produits d’entretien… Les polluants s’accumulent rapidement dans un espace clos comme un bureau. Alors, pour le rendre plus agréable, zen et serein, on multiplie les végétaux. Si la pièce est petite et manque de couleur, on opte pour une plante fleurie et assainissante, comme l’azalée, pour conjuguer déco et air pur. Les cactus ont la propriété de combattre les ondes magnétiques produites par les smartphones ou les ordinateurs. Les plantes exotiques supportent bien l’air chaud d’un bureau, nécessitent peu d’entretien et sont très résistantes. On aime particulièrement le dracaena ou le palmier kentia.

Une Polypodiophyta dans la salle de bains

© Kvik

Pièce d’eau par excellence, la salle de bains accueille les plantes qui poussent dans des endroits humides. Les orchidées qui vivent dans les sous-bois supportent sans problème la chaleur et l’humidité de cette pièce. Il faut juste veiller à ne pas les exposer aux courants d’air. Dépolluante, la fougère s’y plait aussi bien. Très efficace grâce à son grand pouvoir d’absorption et de rejet, sa composition permet d’éliminer les polluants contenus dans les produits d’entretien. Et si vous n’avez pas de fenêtres, veiller à choisir des plantes grimpantes qui apprécient la lumière tamisée.

Un Sansevieria dans la chambre à coucher

© Ikea

Il est bien derrière nous le temps où les plantes étaient bannies de la chambre à coucher car elles risquaient d’intoxiquer les personnes. Il a été prouvé que la quantité de CO2 qu’elles rejettent la nuit est minime et on ne risque rien à dormir avec des plantes. Elles sont d’ailleurs recommandées car elles dépolluent et humidifient la pièce. Indestructible, le Sansevieria, plus connu sous le nom de “langue de belle-mère”, demande peu d’eau et peut même se placer à proximité d’un radiateur. Quelques succulentes dans des cache-pots différents créent une atmosphère zen, propice à la détente. Spécialiste des intérieurs sains, l’Aloe vera offre un traitement efficace contre le monoxyde de carbone.

Un grand merci à Hugo De Waegeneer de chez Groendekor pour ses conseils sur les plantes d’intérieur (chaussée de Mons 408, 1600 Leeuw-Saint-Pierre).

Quelles sont les 5 plantes d’intérieur tendance?

Agave, la boutique bruxelloise dédiée aux plantes.

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.