#Publireportage

Comment aider les oiseaux avec l’arrivée du froid ?

Nos conseils pour que les oiseaux affrontent l’hiver sans dommage.

Publié le  
Comment aider les oiseaux avec l’arrivée du froid ? ©

Après un long été, l’automne a fini par s’installer. Résultat, les températures chutent, le vent se fait frisquet, la végétation s’endort et les insectes disparaissent.

Tous ces changements ont aussi des conséquences pour les habitants de nos jardins et en particulier les oiseaux. De manière générale, l’urbanisation leur complique la tâche dans leur quête de nourriture, mais quand l’hiver s’en mêle, ils sont mis à rude épreuve !

La solution ? Transformer votre jardin en havre accueillant et sûr.

Même s’il ne fait pas encore très froid, on s’organise ! Il suffit de se procurer un mélange de graines, des arachides, des graines de tournesol ou l’un des nombreux autres produits Menu Nature. Une fois que les premiers frimas se feront sentir, on ajoutera des boules pour mésanges et des mélanges pour l’hiver. Les oiseaux repèreront ainsi votre jardin et viendront s’y nourrir régulièrement tout au long de la saison froide.

« En automne et en hiver, prévoyez des aliments gras comme Gourmet Blend pour aider les oiseaux à survivre aux nuits glaciales. Ils ont en effet besoin d’une nourriture hypercalorique pour maintenir leur température corporelle.« 

Un jardin accueillant pour les oiseaux ? Voici nos 6 conseils !

  1. Nourrissez vos petits invités deux fois par jour.

Le matin, pour leur permettre de reconstituer leurs réserves d’énergie et en fin d’après-midi, pour qu’ils puissent affronter la nuit l’estomac plein.

  1. Pour attirer des oiseaux d’espèces variées, répandez la nourriture en plusieurs endroits.

Vous éviterez ainsi que les espèces dominantes (merles, etc.) chassent les plus petites. Certaines espèces cherchent leur pitance au sol, d’autres préfèrent se percher sur une planche, une mangeoire ou un filet en hauteur. Quel que soit le cas de figure, assurez-vous de placer la nourriture dans un endroit stratégique et sûr pour les oiseaux, de manière à ce qu’ils puissent voir le chat qui s’approche en rampant et s’enfuir en cas de danger.

  1. Laissez votre jardin à l’état naturel !

Vous n’êtes pas vraiment du genre à ratisser votre gazon chaque semaine et à ramasser les feuilles tombées ? Merveilleux, vous avez maintenant une bonne raison de les laisser au sol une semaine de plus ! Les jardins naturels sont un véritable paradis pour les oiseaux et les autres petits animaux comme le hérisson, le crapaud ou encore le troglodyte, qui chassera des coléoptères et des araignées sous tout ce feuillage.

  1. Faites des plantations.

L’automne, c’est aussi le moment idéal pour faire des plantations. Si vous cherchez des idées d’arbustes, pensez aux oiseaux. Vous leur ferez un immense plaisir en choisissant un sorbier, un houx, une aubépine, un églantier ou un mûrier, pour n’en citer que quelques-uns.

  1. Prévoyez un abri.

Les oiseaux ont également besoin d’un abri pour les nuits froides. Créez des fourrés, plantez du lierre ou installez un nichoir. Les mésanges par exemple s’y réfugieront avec beaucoup de reconnaissance.

  1. N’oubliez pas de leur donner de l’eau toute l’année, donc aussi en automne.

Changez-la régulièrement, surtout si elle a gelé. Attention, évitez à tout prix l’eau chaude ! Les oiseaux risquent de s’y baigner, ce qui par temps froid, peut se révéler très dangereux…

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Versele-Laga (versele-laga.com).