Où trouver des « mobiles Calder » ?

Poétique et ludique, ces suspensions mythiques se jouent de la pesanteur.

Objet déco d’une poésie sans pareille, les mobiles d’Alexander Calder sont semblables à de petits systèmes solaires qui s’animent à la moindre brise de vent. Et si on se procurait une suspension inspirée des oeuvres mythiques de l’artiste ?

Les mobiles de Calder ou la poésie du mouvement

A la fin des années 20, Alexander Calder réalise de petits personnages figuratifs et naïfs qu’il met en scène de manière théâtrale au travers d’un véritable spectacle miniature : c’est la naissance du célèbre « Cirque de Calder ». Mais dès 1932, l’artiste américain explore l’abstraction sous l’influence, notamment, de sa rencontre avec l’artiste néerlandais Piet Mondrian.

C’est de cette époque que datent ses premiers mobiles construits à partir de fines tiges d’acier au bout desquelles sont suspendues de petites plaquettes aux formes géométriques. Ludiques et poétiques, ils titillent l’imaginaire. Prenant en compte les caprices de l’air comme matériel à part entière, les sculptures de Calder se jouent de la pesanteur, de l’ombre et de la lumière. Jean-Paul Sartre disait d’ailleurs à ce propos :

« Un Mobile : une petite fête locale, un objet défini par son mouvement et qui n’existe pas en dehors de lui, une fleur qui se fane dès qu’elle s’arrête, un pur jeu de mouvement comme il y a de purs jeux de lumière. »

(Extrait des « Mobiles de Calder »  de Jean-Paul Sartre)

Mobile de Calder

Une précision d’ordre mathématique

Au-delà de leur esthétique poétique, les mobiles de Calder sont animés par des jeux d’équilibre à la précision mathématique. Et pour cause ! Artiste dans l’âme dès sa plus tendre enfance, Alexander Calder possédait également un diplôme d’ingénieur en mécanique. C’est donc tout un système de calcul des forces en présence impliquant le poids et la taille des matériaux qui garantit la stabilité de ses suspensions.

Mobiles et stabiles : de nombreuses déclinaisons

Alexander Calder déclinera tout au long de sa vie ses mobiles en diverses compositions de plus ou moins grande envergure et appliquera son principe d’équilibre et de balancier à ses stabiles (qui, à l’inverse des mobiles, sont ancrés dans le sol). Certaines de ses réalisations sont, du fait de leurs dimensions, de véritables défis lancés aux lois de la physique. Ainsi, le mobile réalisé par Calder pour les bureaux de l’UNESCO à Paris en 1958 mesure dix mètres de hauts et pèse près de dix tonnes. Impressionnant, non ?

Où trouver des dupes des mobiles de Calder ?

Classés au rang d’œuvres d’art uniques, les mobiles originaux de Calder sont bien entendu hors d’acquisition pour quiconque souhaiterait en suspendre un dans sa maison. Mais si vous êtes tombés sous le charme de la poésie de ces suspensions, nous avons sélectionné pour vous quelques ersatz pour tous les budgets :

Mobile 'Parade'
1/6

Mobile ‘Parade’ (80 x 100 cm), Virvoltan, 169€

SHOP IT
Mobile Dusk
2/6

Mobile ‘Dusk’ (70 x 70 cm), Lappalainen, 220€

SHOP IT
Mobile décoratif 'L'Etourdi', Fleux
3/6

Mobile décoratif ‘L’Etourdi’ (35 x 40 cm), Fleux, 119€

SHOP IT
Mobile 'Leaves silver'
4/6

Mobile ‘Leaves silver’ (70 x 70 cm), Lappalainen, 260€

SHOP IT
Mobile Agon
5/6

Mobile ‘Agon’ (52 x 25 x 8 cm), Virvoltan, 79€

SHOP IT
6/6

Mobile ‘Merry go round’ en acier laqué (100 x 230 x 210 cm), pièce unique, Paradox Creations, 940€

SHOP IT

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore !