Comment bouturer les plantes vertes les plus tendance?

Pilea, Monstera, plante grasse, avocat... Nos astuces pour bouturer ces plantes et multiplier la verdure dans nos intérieurs.

Le bouturage est de plus en plus tendance sur les réseaux sociaux. Sans spécialement avoir la main verte, mais avec beaucoup de patience, on vous dit comment multiplier les plantes qui buzzent.

Bouturer un Pilea 

Bouturer, c’est avant tout permettre à certaines tiges séparées de leur plante-mère de se différencier pour donner des racines puis une nouvelle plante. Si vous débuter, le Pilea (Pilea peperomiodes ou plante à monnaie chinoise) est très facile à bouturer. La plante-mère va produire des mini-plantes sous forme de racines sous terre qui ressortent autour d’elle. Prélevez-les délicatement à l’aide d’un couteau. Faites un support en associant deux cure-dents en bois avec un fil de fer. Glissez-y votre petit Pilea avec les racines vers le bas. Remplissez un verre d’eau et posez votre petit Pilea dessus de façon à ce que les racines trempent dans l’eau. Changez l’eau régulièrement. Dès que des petites racines blanches de 3-4 cm apparaissent, vous pouvez le planter dans un pot avec du terreau pour plantes d’intérieur, avec une couche de billes d’argile dans le fond pour le drainage. Au début, arrosez régulièrement votre nouveau Pilea qui a été habitué à avoir beaucoup d’eau.

Bouturer une Monstera 

Le principe est le même que pour le Pilea. Avec minutie, prélevez un rejet qui comporte au moins trois feuilles au pied de la tige existante de votre Monstera (Monstera deliciosa). Ensuite, sectionnez-le de la plante-mère avec un sécateur. Placez-le dans un vase rempli d’eau pour le faire germer. L’eau, de préférence pauvre en calcaire, doit être changée régulièrement. Des racines vont commencer à se former à sa base. Dès qu’elles sont assez longues, vous pouvez alors rempoter votre bouture dans un pot avec du terreau pour plantes d’intérieur, avec une couche de billes d’argile dans le fond pour le drainage.

Faire germer un noyau d’avocat

 

Il faudra vous armer de patience car un noyau d’avocat prend énormément de temps à germer. Lorsque vous enlevez le noyau de l’avocat, prenez garde à ne pas l’endommager. Nettoyez-le et faites-le tremper dans de l’eau chaude pendant 1 heure. Essuyez-le et faites-le sécher à l’air libre. Piquez quatre cure-dents en croix dedans afin de faire un support pour le poser sur un verre et que sa base soit immergée dans l’eau. La partie pointue du noyau doit être vers le haut et hors de l’eau. Il est recommandé de changer l’eau tous les trois jours pour éviter que le noyau pourrisse. Patientez ensuite trois bons mois. Le noyau va se fendre et des racines vont commencer à apparaître. Quand une belle tige verte apparaît à sa base, vous pouvez alors le rempoter dans un pot avec du terreau.

Multiplier des plantes grasses

Les plantes grasses ou succulentes sont sans doute les plus facile à multiplier. Il y a deux options possibles: soit votre plante grasse a une plus petite plante qui pousse à sa base et il suffit de la déraciner délicatement et de la replanter dans du terreau pour plantes d’intérieur, soit vous décidez de la faire se reproduire à partir d’une simple feuille. Pour l’option 2, coupez une feuille à la base de la plante à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Coupez la feuille à l’endroit où elle se raccorde à la tige en faisant une coupure nette. Laissez sécher la feuille pendant une semaine. Il suffit ensuite de planter la feuille dans un pot avec du terreau pour plantes grasses ou succulentes.

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.

A LIRE AUSSI