#Astuces#Conseils

Comment devenir une pro du zéro déchet ?

Des astuces pour un mode de vie plus respectueux de notre environnement... sans se mettre la pression !

Publié le  
Comment devenir une pro du zéro déchet ? © Gaia

Plus qu’une prise de conscience, un mode de vie plus écologique et respectueux de notre environnement s’impose au fil des ans. Même si le changement peut effrayer, chaque pas et chaque action, petite ou grande, peut influencer vers une issue positive. Et ça commence d’abord… à la maison!

Le déclic

Chaque semaine, au moment de sortir les poubelles, on pèse les nombreux kilos qui s’amoncèlent dans nos grands sacs en plastique. On se sent parfois impuissant devant le geste simple de jeter. Jeter les cotons démaquillants, jeter l’emballage du fromage, jeter la bouteille de shampoing vide… Et puis, à force d’accumuler, on se sent autant encombré à l’intérieur de son habitation qu’émotionnellement. On ne voit plus clair et on a envie de renouveau. Quand on remet de l’ordre et qu’on nettoie, on utilise des produits ménagers qui, on le sait, contiennent des perturbateurs endocriniens, des substances nocives… Mais on baisse les bras devant l’habitude et la facilité. Même pour le mobilier, on n’est pas certain d’avoir fait le bon choix.

Pourtant, l’envie de changer, elle, est bien là. De plus en plus de Belges aimeraient réduire leur impact écologique mais se voient démotivés par la peur de changer et le rythme quotidien qui prend le pas sur nos choix. Des solutions simples à mettre en place au jour le jour existent. Sylvie Droulans en est la preuve. En 2006, à la naissance de sa première fille, elle décide avec son mari d’offrir le meilleur à son enfant. Pour partager leurs aventures, ils créent le blog : “La famille Zéro Carabistouille”, le quotidien d’une famille belge vers le zéro déchet. Aujourd’hui, cette chroniqueuse lifestyle vient de sortir “Le zéro déchet sans complexes!”: un guide ludique et illustré pour s’y mettre petit à petit, sans pression.

Photo : Ghislain Bruyère

Quelle est la première étape à franchir quand on veut se lancer dans le zéro déchet?

Sylvie Droulans: D’abord, c’est important de regarder, dans ses armoires et dans ses tiroirs, tout ce qu’on a pour pouvoir faire un constat de ce qu’on utilise réellement ou pas. Cette méthode de désencombrement permet déjà de prendre conscience de sa surconsommation. Au début, j’ai ouvert les différents tiroirs de la cuisine et je me suis vite rendu compte que j’avais quatre ou cinq louches, de nombreuses cuillères en bois et casseroles et finalement, j’utilisais toujours celles avec lesquelles je me sentais le plus à l’aise. L’idée n’est pas de tout jeter. Par exemple, pour les casseroles, j’en ai gardé deux pour faire des produits d’entretien. Le reste, je l’ai proposé aux amis ou donné à des associations mais j’aurais pu également les revendre.

Pour l’aspect alimentaire, c’est la même chose. Avant, j’étais tellement absorbée par le flot quotidien que j’allais au grand magasin et que j’achetais des choses superflues en grande quantité. On ne se rend pas compte que quand on achète un emballage, il y a une multitude de déchets qui sont produits en amont. Et puis parfois, quand on n’en a pas forcément besoin, le produit fini à la poubelle. Actuellement, le gaspillage alimentaire en Belgique, c’est 15 kg de nourriture par personne par an.

Comment arriver à changer ses habitudes?

Mon conseil: démarrer par des actes faisables dans votre réalité de vie. On peut, par exemple, s’inscrire à un atelier pour créer ses produits d’entretien. Cela peut être une première étape pour certains. Pour d’autres, ce sera d’apprendre à préparer des collations saines. Il faut se fixer des objectifs comme essayer un dentifrice maison pendant un mois. Au début, c’est peut-être désagréable car cela n’a pas le même goût, cela ne mousse pas. Si cela ne convient pas, il suffit d’essayer d’autres formules. Personnellement, nous nous sommes habitués et nous avons inversé la tendance en créant une nouvelle habitude naturelle.

Côté déco, comment aménager sa maison en pensant zéro déchet?

Quand on a besoin de mobilier particulier pour son intérieur, on peut très souvent trouver notre bonheur en seconde main. Il suffit de faire quelques recherches sur internet pour trouver rapidement. C’est un gain financier énorme car ce que l’on a repéré en neuf sera encore moins cher. On peut trouver autant des meubles de marques design que du mobilier très abordable. Cela peut parfois prendre plus de temps mais cela fait partie de cet aspect zéro déchet. Il faut accepter de se dire qu’on ne trouvera pas tout de suite la pièce que l’on recherche.

Est-ce que le fait d’avoir envie de décorer son habitation peut se combiner à ce nouveau mode de vie?

Chez nous, on est assez minimaliste côté déco. Nous avons rénové notre maison il y a 3 ans et nous avons privilégié les matériaux naturels, durables et de récupération. Nous avons essayé de donner une deuxième vie à certains matériaux que l’on a trouvés dans la maison. Selon moi, le fait d’avoir moins dans la décoration permet aussi de se dire que l’on a moins à nettoyer après le travail et moins à penser. Cela nous a aussi donné l’opportunité d’économiser pour acheter un luminaire design dont on rêvait. Cela laisse la place aussi à la créativité. Par exemple, j’adore créer du mobilier à partir de palettes en bois ou rénover des meubles vintage.

Où trouver du mobilier et de la déco?

Pour moi, le meilleur lieu reste les brocantes même si cela nécessite plus de temps et du déplacement… Mais on n’est pas sûr de trouver la perle rare. Je conseille aussi de se focaliser sur les sites comme celui de référence “secondemain.be” et de prendre le temps d’y aller régulièrement. Pour terminer, je pense qu’on oublie souvent de faire fonctionner la communauté autour de soi. Il faut oser demander via Facebook, via ses amis que l’on recherche tel objet, tel meuble… Parfois, on a de bonnes surprises et on retrouve un rapport très humain!

zerocarabistouille.be

Le livre

“Le zéro déchet sans complexes!” de Sylvie Droulans, Illustrations Jean Bourguigon, 200 pages, éd. Racine.
racine.be

Pour tester 3 recettes zéro déchet et découvrir 3 bonnes adresses, rendez-vous en page 2 et 3.

1

3 ADRESSES pour en savoir plus…

  1. DIY BEAUTÉ

Aroma-zone est l’e-shop de référence si vous rêvez de créer vos produits de beauté maison à base d’huiles essentielles. Le site regorge de recettes, tutoriels et informations pour s’y essayer à la maison sans se louper. Vous y trouverez également de quoi créer vos produits ménagers et tous les contenants nécessaires pour conserver et renouveler les recettes pendant de nombreuses années. Vous serez très vite accro!

aroma-zone.com

  1. CIRCUIT COURT

L’idée originale de la Ruche qui dit Oui? Développer les circuits courts pour retrouver le goût des terroirs, lutter contre le changement climatique et reconnecter consommateurs et producteurs. Actuellement, en Belgique, on retrouve 130 ruches. Le principe? Sélectionner la plus proche de chez vous et commander chez les producteurs les plus proches. Il suffira de venir chercher votre panier chaque semaine, facile, local et pratique!

laruchequiditoui.be

  1. DÉCO RECUP’

Envie de découvrir les créations uniques de créateurs belges passionnés de récupération? Madame Ravik, c’est une boutique namuroise qui propose une seconde vie au mobilier et matériaux qui sont déposés à la Ressourcerie. Ceux-ci sont ensuite retravaillés par les artistes et proposés à la vente. Exemple avec “Raymonde.be” qui utilise exclusivement du bois issus de meubles en fin de vie. L’autre concept Ravik Boutik se concentre uniquement sur le seconde main. À découvrir absolument.

Chaussée de Waterloo 484, 5002 Saint-Servais.
madameravik.jimdo.com

Pour tester 3 recettes zéro déchet, rendez-vous en page 3.

2

3 recettes faciles de Zéro Carabistouille

  1. Dentifrice maison
  • 3 c. à soupe d’huile vierge de noix de coco solide
  • ½ c. à soupe de bicarbonate de soude
  • ½ c. à soupe d’argile blanche
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée* (pour l’effet fraîcheur et bonne haleine) ou de fraise (pour les enfants)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Tea tree (antiseptique)

Malaxez le tout ensemble avec une spatule ou une petite cuillère. Si l’huile de coco est trop dure, vous pouvez la faire fondre très légèrement afin qu’elle ait la texture d’une pommade. Les huiles essentielles lui donnent un goût plus spécifique. Il vous suffit de mettre cette préparation dans un pot (en verre) et de la mettre au frigo pendant 2-3 heures (pour que le mélange durcisse bien) et c’est prêt ! Lorsque vous vous brossez les dents, seule une petit noisette suffit. Utilisez un bâtonnet de frisko en bois pour piocher la noisette dans le pot. Par fortes chaleurs, le dentifrice peut devenir liquide. Pas de stress. Mélangez-le un peu et puis remettez-le dans le frigo ou le congélo (10-15 mn) et c’est reparti !

  1. Détergent lave-vaisselle

Mélangez dans un bocal de 500 ml

  • 200 g de cristaux de soude (Attention : ne pas confondre avec de la soude caustique!)
  • 150 g de percarbonate de sodium
  • 200 g d’acide citrique

Top-chrono c’est fait !

Pour le dosage, rien de plus simple :

  • Mettez seulement 2 c. à soupe de cette poudre dans le bac à produit de votre lave-vaisselle.
  • N’utilisez pas un cycle froid (min. 50°C)
  • Pour le liquide de rinçage, zappez le liquide de rinçage chic et cher et remplacez-le par du vinaigre d’alcool.

Petite astuce : si votre vaisselle ou votre machine est très salle, mettez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude en plus et elle brillera de mille feux !

  1. Spray multi-usages
  • 1 flacon spray vide
  • 1 c. à soupe de bicarbonate
  • 1 c. à soupe de vinaigre
  • 1 L d’eau chaude
  • Huile essentielle de votre choix (ex. lavande pour une odeur de Provence)

Mélanger tous les ingrédients dans l’eau chaude et puis transvasez dans votre flacon spray. Et vous êtes prêts pour le dégainez à tout vent.

zerocarabistouille.be

Merci à Cassandra Dumont pour les illustrations.

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.