#Bonnes adresses#Escapades

48H au pays d’IKEA

Immersion en jaune et bleu dans la ville de naissance du géant suédois pour leur 75 ans.

Publié le  
48H au pays d’IKEA © Emilie Mascia

À l’instar des grandes entreprises américaines comme Google, Amazon et même Facebook, le leader du meubles IKEA fascine autant qu’il étonne. Lancez « Billy », « Malm » ou « Kalläx » dans une conversation et tout le monde saura que vous parlez d’une collection phare de la marque.

Pourtant si on vous cite le nom d’Älmhult en Suède, cela ne vous dira sûrement rien. Cette petite ville perdue au beau milieu des forêts de pins et de bouleaux (merci Wikipédia) compte 8 518 habitants… Ce qui fait sa particularité ? C’est là qu’IKEA voit le jour en 1943, il y a tout juste 75 ans.

Derrière la marque se dissimule une véritable success story : celle de son créateur Ingvar Kamprad. Cet homme astucieux et entrepreneur commence sa carrière en vendant des objets d’utilité quotidienne à vélo avec depuis toujours une seule idée derrière la tête : « vendre des meubles au plus grand nombre, au plus bas prix possible ». En 1951, le premier catalogue de vente par correspondance est lancé mais ce n’est qu’en 1956 qu’IKEA édite ses propres meubles… Ce qui fait son succès ? Le concept du kit à monter soi-même.

Lorsqu’on m’a proposé de visiter la ville lors Democratic Design Days (un évènement international pour présenter les nouveaux projets et les collaborations de la marque), j’ai tout de suite accepté, curieuse d’en découvrir les coulisses.

16h05.

C’est parti pour un voyage en avion de Bruxelles à Copenhague (1h25 d’avion) avant de passer la frontière en train jusqu’à Älmhult (+-2h de trajet). Si vous vous plaignez de la compagnie ferroviaire belge, il paraît qu’en Suède… C’est pire! Notre troupe de journalistes et blogueurs en a fait les frais, la fin du voyage s’est terminée en bus : de quoi profiter des magnifiques paysages et des jolies maisons en bois à la couleur rouge si particulière.

22h.

Arrivée à l’hôtel IKEA pour le repas. Saviez-vous qu’il existait un hôtel à l’effigie de l’entreprise de meubles ? Nous n’avons pas pu tester les chambres car ce dernier était très prisé lors de l’évènement mais pour vous faire une idée, la première chambre « Grand Lit » est à +- 95 € la nuit et la cabine pour une personne est à 47 €. La décoration y est assez minimaliste dans l’idée de fournir juste ce dont il faut pour dormir et rien de plus.

Le lendemain, 9h.

Pour bien débuter la journée, rendez-vous pour une première conférence de presse afin de nous présenter les collections capsules et collaboration qui seront bientôt en vente chez Ikea. La marque ne cesse de se remettre en question et laisse la parole à de nombreux designers autour de projets spécifiques qui peuvent parfois surprendre. On a, par exemple, découvert la nouvelle collection Föremål du designer suédois Per B Sundberg. Elle mêle à la fois des crânes en céramique, des figurines énigmatiques et des imprimés curieux. Des pièces qui sortent du lot et qui remettent même en question la notion du « beau » et du « laid », bref ça ne ressemble pas du tout à du IKEA… On a aussi admiré les lumières originales et dynamiques de la toute première enceinte musicale destinée aux millennials ou une collection qui laisse la parole aux designers africains. La collab’ qui a fait bouger les foules ? Celle avec le designer américain Virgil Abloh (bras-droit de Kanye West mais aussi directeur artistique pour la collection Homme chez Louis Vuitton).

12h.

Lunch boulettes… On est chez IKEA ou on ne l’est pas !

13h3O.

À Älmhult, tout ou presque est à l’effigie d’IKEA. On a découvert l’hôtel hier, aujourd’hui on vous présente le IKEA Museum! Le tout premier magasin de meubles créé par Ingvar Kamprad en 1958 a fermé ses portes en 2012 pour laisser la place à ce dernier. On y retrouve une exposition permanente qui retrace l’histoire du géant suédois et une exposition temporaire axée sur le phénomène « IKEA hacked ». Jusqu’au 24 mars 2019, vous pouvez observer comment de nombreux architectes et designers utilisent le mobilier et les accessoires IKEA pour en faire quelque chose de totalement nouveau.

16h45 – 22h.

Fin d’après-midi, nous étions tous invités pour un grand évènement surprise diffusé en direct sur internet. En avant-première, on nous a dévoilé les prochains grands noms qui collaboreront avec IKEA… Une collection axée sur le sport à la maison avec Adidas, une autre sur les environnements de jeux avec Lego : ça promet pour la suite ! Mais il faudra attendre 2020 pour en savoir un peu plus ! Nous avons passé le reste de la soirée à cet endroit très animé.

3e Jour – 8h.

La journée débute au pas de course car nous devons déjà repartir du pays d’Ikea à 12h. Nous avons l’occasion de suivre des ateliers et mini-conférences autour de thèmes particulier comme l’environnement, l’aspect social et aussi de découvrir les toutes dernières innovations technologiques de la marque. Ce qui nous a étonné ? Un nouveau fauteuil qui se monte en moins de 5 min chrono et un mitigeur qui s’adapte à tous les robinets et qui permet d’économiser une immense quantité d’eau pour la planète. Last but not least : ce que nous attendions le plus, c’était la visite des studios où l’on photographie les décors du catalogue Ikea. De véritables petites scènes prenaient vie sous nos yeux, et ce dans les moindres détails (tasse de café, bouquet de fleur…). Malheureusement, je n’ai su prendre qu’une seule photo (ci-dessous). Notre séjour s’est terminé sur cette dernière visite. Si vous prévoyez un roadtrip en Suède, n’hésitez pas à vous arrêtez une journée dans cette ville insolite qui vaut le détour. Et si vous adorez la marque, rendez-vous au shop du musée pour craquer sur des fins de série uniquement disponibles en Suède ou dans une des salles d’exposition pour vous faire photographier comme sur la couverture du célèbre catalogue.

Suivez Déco Idées sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances déco, astuces, adresses, DIY, infos lifestyle & food et bien plus encore.

À LIRE AUSSI :